La gouvernance

Posted on Posted in Gouvernance

CLIMERI s’appuie principalement sur les groupes de modélisation du CNRM-CERFACS et de l’IPSL, en incluant les contributions des laboratoires partenaires. Les principaux partenaires concernés actuellement sont : Université de Louvain-la-Neuve (Belgique) pour la glace de mer, IGE (Grenoble) pour le modèle de calotte, l’expertise de modélisation des hautes latitudes et le modèle d’océan, EPOC (Bordeaux) pour l’évaluation du modèle IPSL et l’expertise océanique, LOPS (Brest) pour le modèle d’océan et LEGOS (Toulouse) pour les analyses. L’IR CLIMERI pérennise la coordination nationale mise en place depuis 2006 au travers du projet LEFE-MISSTERRE. Le fonctionnement est suivi par un comité directeur et un comité de pilotage scientifique. Le comité d’orientation, incluant les représentants des tutelles, assure l’adéquation entre les objectifs et les moyens.

Comité de direction et bureau exécutif

  • Sylvie Joussaume (direction, lien avec l’infrastructure européenne IS-ENES)
  • Olivier Boucher (direction adjointe représentant IPSL CMC)
  • David Salas (direction adjointe représentant CNRM-CERFACS).
  • Pascale Braconnot (chargée de mission climat à l’INSU et relais avec la coordination MISSTERRE).

CLIMERI s’appuie principalement sur les moyens de modélisation du CNRM-CERFACS et de l’IPSL. Pour s’assurer que CLIMERI reste guidé par les priorités des groupes de modélisation, la direction est assurée par les responsables des groupes du CNRM et du centre de modélisation du climat de l’IPSL (IPSL CMC qui fédère l’activité des laboratoires concernés).

Comité d'orientation

Ce comité est formé des représentants des tutelles contribuant à CLIMERI. Les tutelles du premier cercle – CNRS, Météo-France, CEA – sont directement concernées par le développement des modèles et la mise à disposition de moyens de calcul et de stockage nationaux. Les tutelles du second cercle – CERFACS, IRD, UPMC – sont concernées par les personnels rattachés à CLIMERI et les moyens d’analyse (calcul, stockage) locaux.Ce comité comporte également un représentant du ministère chargé de la recherche. La direction de CLIMERI participe à ce comité à titre consultatif.
Le comité d’orientation statue sur le programme d’activité de l’infrastructure et prend les décisions sur la mise en place des moyens nécessaires à son fonctionnement, en particulier en termes de calcul et de stockage. Il statue annuellement. Il peut être convoqué plus fréquemment sous l’impulsion de l’un de ses membres ou de la direction de CLIMERI pour se positionner sur des questions stratégiques ou de moyens.

Comité de pilotage scientifique

Le comité scientifique est composé par les membres du comité directeur et des membres des comités scientifiques des groupes de modélisation de l’IPSL et du CNRMCERFACS auxquels est adjoint un représentant de IGE (Grenoble) et des utilisateurs. Les membres sont nommés par chaque groupe de modélisation pour une durée de 2 ans renouvelable et ont comme mission de coordonner et animer les différentes activités de l’infrastructure. Le comité se réunit au minimum une fois par an pour établir le bilan annuel de l’infrastructure et la feuille de route de l’année suivante. Il est saisi au fil de l’eau (par la direction ou l’un des membres du comité) dans son ensemble ou par sous-groupes pour traiter des questions spécifiques aux différentes thématiques et assurer l’animation scientifique.

Membres du comité et attributions  (hors comité directeur):

  • Marie-Alice Foujols, IPSL, calcul, stockage, chaine de modélisation IPSL
  • Sébastien Denvil, IPSL, ESGF France et plateforme d’analyse
  • Juliette Mignot, IPSL, lien avec océans, prévisions décennales
  • Stéphane Sénési, CNRM, calcul, stockage Méréo-France, outils d’analyse
  • Samuel Somot, CNRM, simulations régionales
  • Sophie Valcke, Cerfacs, coupleur
  • Gerhard Krinner, IGE, hautes latitudes et surfaces continentales
  • Benoît Meyssignac, LEGOS, analyses, lien avec les utilisateurs