Implémentation

Posted on Posted in Implémentation

CLIMERI doit permettre de renforcer les interactions entre les équipes françaises impliquées dans la modélisation du climat et de ses changements pour:

  • construire une expertise nationale sur le sujet ;
  • animer les grandes lignes de la prospective INSU sur les aspects concernant le développement et l’utilisation des modèles du système Terre ;
  • consolider l’infrastructure de modélisation au niveau national et assurer une bonne visibilité nationale et internationale ;
  • assurer une participation coordonnée aux projets CMIP, CORDEX et aux projets d’intercomparaison liés (CFMIP, PMIP, prévision décennale, …), en lien avec nos partenaires internationaux ;
  • identifier les priorités commues aux équipes de modélisation du climat sur les sujets allant du développement des modèles à l’interfaçage avec d’autres communautés ;
  • offrir une interface assurant une prospective glissante sur les moyens de calcul nationaux et l’accès aux ressources européennes de type PRACE ;
  • disposer de lieux d’échange d’expertise ou de forum de discussion entre les groupes de modélisation ;
  • préparer des réponses coordonnées à différents appels d’offres.

Pour atteindre ces objectifs, l’animation scientifique de CLIMERI est conçue selon 3 niveaux ciblant : le fonctionnement de l’infrastructure (réseaux d’experts), la prospective de l’activité et des moyens de calcul associés, et la communication et valorisation.

 

 

Réseaux d’experts

Le fonctionnement de l’infrastructure mobilise de nombreuses compétences scientifiques et techniques. CLIMERI doit jouer un rôle catalyseur en rassemblant l’expertise dispersée dans des projets variés. CLIMERI, dans la suite des actions engagées depuis 2006 dans le projet LEFE-MISSTERRE propose d’animer trois réseaux d’experts concernant respectivement :

  • Les modèles : l’évolution de leur contenu, des couplages et des différents forçages
  • Les analyses et métriques
  • Les développements logiciels, l’automatisation de chaînes de calcul et la contribution à ESGF

Cette animation se fera principalement sous la forme de journées scientifiques. Des groupes de travail seront également mis en place pour remplir les objectifs des différentes tâches et actions listées dans la figure 1.

 

Prospective sur la science et le calcul

CLIMERI permettra de maintenir une prospective glissante sur l’évolution des modèles de climat utilisés pour les projections climatiques à différentes échéances et aux différentes échelles (globales et régionales). Associée dans un premier temps aux exercices de type CMIP et CORDEX, la prospective permettra également de faire évoluer l’infrastructure et ses objectifs en fonction des nouveaux objectifs scientifiques et besoins de modélisation pour l’étude du climat et de ses changements. Elle tiendra compte aussi de l’évolution des besoins pour les études d’impact ou les services climatiques, sachant que les simulations distribuées par CLIMERI concernent un ensemble de thématiques et de besoins allant bien au-delà de la communauté directement impliquée dans CLIMERI. Enfin, les exercices de type CMIP permettent de dimensionner les besoins en calcul intensif et stockage, d’anticiper les sauts quantitatifs et les nouveaux besoins. La coordination de cette prospective permet également d’identifier les besoins spécifiques à la communauté climat vis-à-vis des centres de calcul nationaux, des logiciels et de la gestion des chaines de calcul. Grâce à ce type d’approche, les moyens nécessaires à la réalisation de CMIP6 ont pu être sécurisés sur les calculateurs de Météo-France et de GENCI. Cette prospective glissante tiendra compte des différentes contraintes scientifiques et techniques et permettra dans le temps d’alimenter la prospective nationale en calcul intensif pour l’activité de modélisation développée dans CLIMERI.

 

Communication et valorisation

Le volet communication et valorisation concerne plusieurs types d’actions allant de publications scientifiques au plus près de la réalisation des simulations jusqu’à des synthèses de résultats offrant une expertise sur la qualité et l’utilisation des simulations par la communauté multidisciplinaire étudiant les impacts climatiques. La responsabilité de CLIMERI vis-à-vis de cette activé est d’offrir :

  • La documentation des modèles, des simulations et des principaux résultats
  • Une expertise autour des résultats des simulations globales, régionales et des projections décennales par des séminaires dédiés ou des documents de synthèse
  • Une expertise sur la modélisation du climat et de ses changements par des documents grand public et des actions de communication concertées, par exemple lors de la parution de rapports du GIEC.

Ces actions seront menées dans l’esprit de ce qui a été fait pour les exercices CMIP3 et CMIP5 autour de conférences de presse, éditions de plaquettes ou de livres blancs et réponses à différentes sollicitations de conférence.